interlude-mortel.jpg

 

Résumé :

 

Sookie Stackhouse, la serveuse télépathe du Merlotte et amoureuse des vampires, revient pour notre plus grand plaisir dans des nouvelles haletantes, drôles et... sanglantes.

 

 

Mon avis :

 

Enfin ! Voici les nouvelles permettant de comprendre certaines des histoires de Sookie...

 

Ce recueil comporte donc 5 nouvelles, qui s'intercalent entre des tomes de La communauté du sud :

 

1/ Poussière de faé se déroule après le tome 4 : Les sorcières de Shreveport. On y découvre Sookie aidant les jumeaux Claude et Claudine à découvrir qui a tué leur triplée, Claudette. 

 

2/ L'anniversaire de Dracula a lieu avant le tome 5 également : La morsure de la panthère. Eriiiiiik fête donc l'anniversaire du vampire le plus célèbre au mondre, et voudrait bien le voir venir dans son club pour l'occasion...

 

3/ En un mot est la nouvelle que j'attendais le plus, puisque c'est dans celle-ci que Sookie apprend la mort de sa cousine et le nom de son assassin. Elle s'insère donc entre le tome 5 et le 6 : La reine des vampires.

 

4/ Défaut d'assurances  est un nouvelle, selon moi, qui n'apporte pas forcément grand chose à la série, mais qui est agréable à lire, j'ai eu l'impression que l'auteur voulait s'inspirer d'Hercule Poirot, hi hi hi ! L'action se déroule après le tome 7 : La conspiration.

 

5/ Enfin, Le noël de Sookie se passe entre les tomes 8 (Pire que la mort) et 9 : Bel et bien mort. Elle approfondit la relation entre Sookie et son grand-père faé.

 

Je crois qu'il manque 2 nouvelles, il me semblait avoir lu quelque part qu'il en existait une sur un mariage et une autre sur les danseurs que l'on rencontre dans l'un des tomes... Je trouve un peu étonnant de ne pas les avoir toutes regroupées...

 

Sinon, j'ai lu ces nouvelles très très vite. Je suis moins friande de ce  genre habituellement, mais là, j'ai bien aimé. Je pense néanmoins que pour réellement les apprécier, il faut les lire dans l'ordre, entre les différents tomes, et cela me déçoit un peu qu'elles ne soient publiées que maintenant...

 

J'ai bien aimé Le noël de Sookie, peut-être parce qu'au final, même si ça commence un peu avec le blues, c'est un peu de repos dans ce mondre de brutes...

 

Un gros gros point noir, quand même : le prix ! Les nouvelles, en tout, font 150 pages, et le recueil coûte autant qu'un tome habituel... Pfff tiens !

 

Retour à l'accueil