http://www.decitre.fr/gi/56/9782253003656FS.gif

Quatrième de couverture :

« Le sujet de Nana est celui-ci: Toute une société se ruant sur le cul. Une meute derrière une chienne, qui n'est pas en chaleur et qui se moque des chiens qui la suivent. Le poème des désirs du mâle, le grand levier qui remue le monde » (Émile Zola).

Zola brûlait d'écrire Nana. "Je crois que ce sera bien raide. Je veux tout dire, et il y a des choses bien grosses. Vous serez content de la façon paternelle et bourgeoise dont je vais peindre les bonnes "filles de joie"." En fait de joie, l'actrice, Nana, dévore les hommes, croque les héritages et plonge les familles dans le désespoir. Belle et prodigue, elle mène une danse diabolique dans le Paris du Second Empire, le Paris des lettres, de la finance et du plaisir. En se détruisant elle-même, elle donne le coup de grâce à une société condamnée, détestée par Zola. Neuvième volume de la série des Rougon-Macquart, Nana est le plus enivrant d'érotisme et de passion déchaînée.


Mon avis :


On change de genre...


Oui il s'agit d'un classique, avec beaucoup de pages, mais c'est mon préféré de Zola, plein de drames,  et surtout très moderne.

On y parle de profiteuse, oui, mais aussi de l'art, des acteurs, des courses de chevaux une jument est même appelée Nana, elle trouve ça très drôle de se faire chevaucher en public...), du pouvoir qui monte à la tête, des riches qui se conduisent de façon infecte et critiquent les pauvres, des femmes battues, de la déchéance... D'Amour aussi... Et plein d'autres choses!

Dans le premier chapitre, on se trouve à la première d'une pièce, je ne sais plus laquelle, et on découvre tous les personnages les uns après les autres parce qu'ils y assistent pour découvrir la "nouvelle".
Et dans ce même premier chapitre, avec moults détails, Zola a réussi à me faire sentir et ressentir l'ambiance et les odeurs de cette première.
Et c'est comme ça dans tous le livre, j'ai eu aussi la même impression pour Au bonheur des dames...

Vraiment mon livre classique préféré.

Retour à l'accueil