N'allez pas croire qu'ailleurs l'herbe soit plus verte... Elle est plus loin et puis c'est tout, de Murielle Levraud.

Image

Quand Judith arrive à Bassebourg, royaume des merveilles loufoques, elle ne se doute pas de ce qui l'attend. Car ici les habitants sont décalés : les Brisepaille qui, après des jours heureux, se déchirent sur un malentendu ; la belle et méchante Madeleine Kwa dont seul un demi-cœur bat ; Flaque, caché derrière une plante verte, qui affectionne les petites chaussures mauves ; Zabriel Arcosse, chasseur émérite devenu femme de chambre ; le père Grossemiette, épiant le monde dans des souterrains secrets... Alors que Judith se prépare à fuir ce pays de doux dingues, le destin en décide autrement : un événement pour le moins étrange vient bouleverser la vie de ce microcosme. Et Judith va découvrir alors les turpitudes et les multiples facettes de l'âme humaine...

Biographie de l'auteur
Après avoir été lauréate de l'édition 2005 de la Résidence du premier roman, Murielle Levraud, âgée d'une trentaine d'années, continue d'élever des escargots dans le Médoc tout en se consacrant à sa passion pour l'écriture.


Mon avis :
 
Un petit livre qui m'a fait penser à Tistou les pouces verts (pour ceux qui connaissent ce petit conte pour enfant... J'en parlerai peut-être plus tard), pour ses personnages un peu farfelus et aux noms bizarres.

L'histoire est rigolote, très farfelue, un brin déroutante, mais très synmpathique, optimiste et originale.

Un conte pour adultes en fait... J'ai eu l'impression en le lisant de vivre dans un monde tout rose (bon, à part quand il pleut), ou tout cotonneux, tout doux...

N'hésitez pas à le lire pour passer un bon moment de détente.

Retour à l'accueil