J'ai décidé de déprogrammer l'article prévu pour aujourd'hui, et à la place parler d'un sujet d'actualité, car j'ai été effrayée par ce que j'ai vu dans le documentaire de France 2, " Le jeu de la mort ".

A cause de l'emprise de la télé, et parce que les gens sont habitués à obéir à une autorité (en l'occurence, la télé par l'intermédiaire de l'animatrice et du public), 80% des participants sont allés jusqu'à électrocuter à plus de 400 Volts (et en fait " tuer ")l a personne qui était leur partenaire (un acteur en réalité).

Pourquoi ??? Pourquoi des gens bien sous tous rapports ne se sont pas rebellés ? Pourquoi seulement 9 personnes sur les 80 ont décidé d'arrêter le jeu à partir de 80 V, quand le faux-partenaire dit que ça lui fait mal ???
Je ne sais pas ce que moi j'aurais fait,  carje n'étais pas dans les mêmes conditions qu'eux, mais ce reportage m'a marqué, oppréssée et fait très peur... (et le débat fût houleux ce matin au café, bien qu'AUCUNE de mes collègues n'ait regardé ce reportage...)

Bon, la digression est finie, maintenant je voudrais vous parler de ce livre mettant en scène un meurtre lors d'un jeu de téléréalité :




Image

Sommes-nous tous des voyeurs ? Prenez dix candidats prêts à tout pour devenir riches et célèbres, enfermez-les dans une maison surchauffée pendant neuf semaines sous l'œil de trente caméras, vous obtenez Résidence surveillée, la dernière création sulfureuse de Voyeur Prod. Si, au vingt-septième jour de l'émission vous y ajoutez un meurtre en direct et un coupable non identifié, vous explosez l'Audimat, assurez la fortune de la productrice, et infligez au très british commissaire Coleridge la pire enquête de sa carrière : il lui faudra toute sa patience de vieux limier pour trouver le coupable parmi cette bande d'abrutis bien moins innocents qu'il n'y paraît. Une comédie décapante doublée d'un suspense palpitant.

Mon avis :

J'adore !!!!
Je l'ai lu il y a une paire d'années, et même en le relisant ensuite en connaissant la fin, je ne me suis pas ennuyée et je l'ai dévoré en 2 jours.

Je suis devenue très très critique envers la télé poubelle, pour moi c'est le summum de la lie de l'humanité, pour vous expliquer ce que je ressens... (et un jour, j'ai entendu une de mes collègues dire, à propos des participants de Secret Story "Mais ils disent des choses profondes...".  :censure: Ah !!! On ne vit pas dans le même monde intellectuel alors !!! :silence1: )

Je trouve que les personnages sont très très bien rendus, que ce soit les participants, les gens chargés de l'enquête, les spectateurs, etc.
Et apparemment, je dois avoir 50 ans, comme le commissaire chargé de l'enquête, parce que je suis en tous points d'accord avec tout ce qu'il dit !!!

Ce qu'il y a de bien aussi, c'est qu'il faut attendre plus de la moitié du livre pour enfin savoir qui s'est fait tuer et surtout comment ça s'est passé. Le titre là-dessus ne ment pas, nous aussi nous devons deviner "qui vient mourir".

Bref, sans être un coup de cœur, j'ai trouvé ce livre vraiment très très bien et je le conseille vivement, parce qu'il est trop "Mortel ! Super ! Cool ! Et qu'on l'adore vraiment trop ! " :moque:
Retour à l'accueil