Ce mois-ci, 4 livres soit 1 055 pages.

 

Je suis débordée par le travail au mois de novembre, donc j'ai moins envie de lire le soir... Et puis, j'ai un peu un pincement au cœur en le disant, j'ai entamé le tome 3 de La Passeuse de mots et c'est long et lent... J'ai donc pris un autre livre pour ne pas me sentir obligée à lire.

La romance presque parfaite d'une accro à Noël, Laura S. Wild (291 p.).

J'ai déjà vu (oui oui, vu, je ne me suis pas trompée :p) ce livre, parlant d'une accro à Noël qui tente de convertir quelqu'un qui n'a pas plus d'attrait que ça pour cette fête. L'héroïne est vraiment attachante et j'ai beaucoup aimé sa vision de Noël, une bonne guimauve comme on les aime !

 

Tout en haut de ma liste, Emily Blaine (304 p.).

Eh bah j'écris cet avis seulement quelques jours après l'avoir lu et j'ai dû me concentrer pour me souvenir de quoi ça parlait. Il y a trop de personnages qui se croisent, pour moi, donc j'ai du mal à garder en mémoire leurs déboires. Les chapitres étaient trop longs, aussi ! J'aurais préféré me concentrer sur Liv et son bûcheron, seulement.

 

One Cup at a Time, A Cat's Café Collection, Matt Tarpley (160 p.).

J'ADORE ces dessins et J'ADORE ces personnages et J'ADORE ces histoires en une à 2 pages. C'est toujours doudou, gentil, bienveillant, sans morale intrusive, tous les personnages ou presque sont anxieux ou dépressifs ou se sentent tout simplement seuls, mais ce n'est jamais triste (ou rarement). A lire absolument ♥

 

Noël est plus doux dans tes bras, Alfreda Enwy (300 p.).

J'ai lu le 1er tome en décembre dernier et j'ai été ravie de voir que l'autrice allait raconter l'histoire du café à chocolat. D'autant plus ravie que les héros se tournent autour pour attiser la chaleur, ne sont pas problématiques (j'en ai marre des connards et des pestes) et que ça parle du dessin animé Anastasia, c'est trop mignon. C'était doudou et chocolaté, je valide !

Retour à l'accueil