Ce mois-ci, 5 lectures, soit 1 262 pages.

Vous faites quoi pour Noël ?, tome 2 : On se marie !, Carène Ponte (233 p.).

On prend les mêmes et on recommence, mais là sur fond de mariage de Noël et de concours du plus beau village de Noël. C'était bien mais moins que le 1e, je crois.

 

Noël au pays des bretzels, Ena Fitzbel (320 p.).

J'ai été attirée par cette histoire à cause de son titre #TeamGrandEst Mais c'était plutôt bof parce que je n'ai pas trop aimé l'héroïne un peu trop arrogante et pas assez gentille.

 

Dad, tome 9 : Papa Pop, Nob (48 p.).

La particularité de ce tome, c'est qu'il a 8 couvertures avec Dad déguisé en personnage de la Pop culture (Mario, Dragon Ball Z, Batman, Harry Potter...). J'ai choisi la version Pirates des Caraïbes ^^

 

T’embrasser sous la neige, Emily Blaine (392 p.).

Je voulais lire le volume précédant Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés et je suis ravie de l'avoir fait. Le héros n'est pas problématique ou violent ou arrogant ou cynique mais bienveillant avec l'héroïne et il se reconstruit, il n'y a pas de rebondissement nul pour les éloigner, c'est doux et un peu chaud avec cette histoire de bisous, c'était très mignon (ça a été écrit pendant le 1e confinement, ça ne m'étonne pas du tout d'avoir cette impression... Les héros devraient tous être comme ça).

 

La librairie des rêves suspendus, Emily Blaine (269 p.).

J'ai envie de doudou et forcément, une histoire dans une librairie... Mais contrairement à l'histoire précédente, le héros est violent et c'est pas un gentil (il a DES FAILLES qui seront comblées par l'héroïne). On sait exactement où ça va nous mener entre eux deux, mais finalement ça parle moins de livres que de théâtre, alors je me suis fait eue sur le titre.

Retour à l'accueil