Ce mois-ci, 16 livres soit 4 875 pages.

Card Captor Sakura, vol. 1 à 9, Clamp (2 196 p.).

3615MyLife : je ne suis pas partie en vacances cette année, la plupart de mes bouquins sont dans des cartons et je n'avais pas les moyens de faire trop d'achats en magasin, ce qui est très frustrant... Je suis retombée sur Sakura après avoir lu Sailor Moon, ça me paraissait pas mal de rester dans les magical girls. Mais Sakura, je suis toujours un peu gênée par ce qui lui arrive alors qu'elle est en CM1...

 

Cat's cafe comics, Matt Tarpley (168 p.).

C'est une relecture, j'avais bien besoin d'un peu de BD bienveillante et encourageante avec des gentils z'animaux.

 

 

Les soeurs hiver, Jolan Bertrand (210 p.).

Je suis tombée dessus complètement par hasard, mais j'ai vraiment aimé ce conte mêlant légende nordique, personnages inclusifs et jolies illustrations. 

 

 

La villa des petits bonheurs, Lucy Diamond (464 p.).

En quête d'une lecture facile d'été, je suis tombée sur ce livre, lu à cause de son titre. On y suit 3 femmes au cœur brisé au presque, qui vivent dans le même immeuble et vont chercher à aller mieux d'une façon ou d'une autre. C'était bien mais sans plus.

 

 

L'adorable boutique de fleurs de Lily, Lisa Darcy (400 p.).

Toujours en quête d'une lecture facile, je suis tombée cette fois sur cette histoire qui se passe en Australie, où une femme plaque tout pour devenir fleuriste. Je vais vous dire, vu comment le petit copain est décrit et se comporte, ça n'a pas aidé ma misandrie... Sinon l'histoire est banalement connue dans tout bon téléfilm de l'après-midi ^^'

 

La passeuse de mots, tome 2 : L’œil de vérité, Alric et Jennifer Twice (763 p.).

Je manquais vraiment d'un truc qui me happe et surtout du poids d'un livre dans mes mains (j'ai beaucoup lu sur ma liseuse dernièrement). Et avec le tome 3 qui sort dans quelques mois, j'avais envie de me mettre à jour sur ce 2e tome (je me souviens mieux du 1er). L'univers me plait toujours autant, je m'y plonge totalement, même si quelques clichés m'ont légèrement embêtée lors de cette relecture. Je confirme ma 1ère impression que je connaissais le nom du méchant XD

 

Sailor Moon : Eternal Edition, vol. 2 et 3, Naoko Takeuchi (674 p.).

Je me suis rendue compte en lisant le volume 3 qu'en fait, je n'aime pas le genre magical girl XD C'est trop redondant, les transformations, les formules magiques... Une fois admis qu'on va retrouver les mêmes scènes dans chaque chapitre, ça va un peu mieux. Heureusement qu'il y a un fil rouge avec d'autres mystères, sinon j'aurais déjà abandonné. Ça m'apprendra à ne me fier qu'à la couverture (à paillettes).

Retour à l'accueil