Ce mois-ci, 4 livres soit 1 252 pages.

Les étoiles brillent plus fort en hiver, Sophie Jomain (336 p.).

Mouais, les personnages qui sont censés tomber amoureux ne font que s'engueuler et si ça pourrait être drôle, ici il n'y a pas d'ironie, lui m'a paru pédant et coincé tout le livre alors qu'elle, j'avais envie de la secouer pour qu'elle parle de ses problèmes. Certes, l'histoire est plus centrée sur l'histoire familiale, mais ne m'a pas plus touchée que ça. Même le Père Noël et son chat sont survolés. Alors mouais.

 

Nuit de Noël à Friday Harbor, Lisa Kleypas (217 p.).

J'ai vraiment eu l'impression d'avoir déjà vu cette histoire en tant que téléfilm, mais peut-être me trompe-je et ai-je vu beaucoup trop de guimauves ^^' C'était très mignon en tout cas et ça m'a donné envie de lire les autres histoires.

 

Love is in the snow, Alfreda Enwy (315 p.).

Une auteure parisienne part dans les montagnes et rencontre un bûcheron lors d'une scène improbable. C'était choupi, c'était doux, c'était actuel et moderne, tout en ayant les clichés habituels, mais qui font tout le charme des guimauves à lire. Et puis il y a un café à la déco de Noël qui sert du chocolat toute l'année, alors !

 

Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire, Joanna Bolouri (384 p.).

Concrètement, c'est le titre qui m'a fait acheter ce bouquin, hein ^^' On est une fois de plus dans la guimauve de Noël où quelqu'un prend la place de quelqu'un d'autre mais ça l'arrange parce qu'en fait iel aimait l'autre personne en secret ! Bon, la famille est absolument horrible entre eux et alcoolique, mais ça reste cocasse et ça se lit correctement.

Retour à l'accueil