Ce mois-ci, 4 livres soit 1 556 pages.

J'ai eu de nombreux soirs sans lecture ce mois-ci, en attendant la sortie de la suite de la Passeuse de Mots, sans arriver à même lire un truc tout simple sur ma liseuse... (en même temps, le dernier livre que j'ai ouvert sur la liseuse était la Couleur Pourpre, on fait plus optimiste).

La Passeuse de Mots, tome 1, A.J. Twice (736 p.).

Je maintiens mon avis d'avril. Le livre m'a totalement emportée, mais il souffre de problèmes d'écriture. Par exemple, les jours passent avec lenteur pour Arya après qu'elle se soit enfuie, mais en fait non, c'est juste le soir (ou le lendemain en gros). Et ce à 2 ou 3 reprises, vraiment, les auteurs ne se sont pas relus. Tout comme dans un dialogue avec des pirates, le dialogue n'est pas relié à la bonne personne. Ce sont des points de détail, certes, mais qui gênent parfois. Il n'empêche que j'ai vraiment adoré ces aventures et que j'attendais le 2 avec impatience.

 

La Passeuse de Mots, tome 2 : L'Oeil de Vérité, A.J. Twice (736 p.).

Je n'ai pas dévoré aussi vite que prévu ce 2e tome mais qu'est-ce que je l'ai aimé quand même ! Bon, je vais commencer en étant désagréable, mais l'écriture des auteurs souffre parfois du syndrome "Christopher Paolini", et qui a déjà lu Eragon comprendra ce que je veux dire XD Trop de mots savants pour dire quelque chose de simple. Ceci posé, j'ai été emportée une nouvelle fois, d'autant plus qu'une très grosse partie de l'histoire pose le passé, l'entourage et le personnage de Killian-notre-chouchou. Les descriptions des endroits traversés par Arya et sa bande fonctionnent totalement sur moi, je m'y immerge, je les vois, je la suis et j'adore. J'ai très légèrement du mal avec le personnage en elle-même, qui manque d'un petit quelque chose, mais ce n'est vraiment rien, tant le reste de l'histoire me plait. Ses acolytes, ses Mots, ses obstacles pour les trouver et maintenant même le Grand Méchant (oui là, par contre, zéro surprise pour moi - j'ai même lu les quelques dernières pages pour voir si j'avais bien deviné, ah ah). Je ne sais pas combien de tomes sont prévus, mais je suis carrément là pour lire la suite !

 

Dad, tome 8 : Cocon familial, Nob (48 p.).

Je... J'ai eu les larmes aux yeux en page 45, je le dis et le répète, mais c'était si ♥

 

Michelle le chocolat a perdu son chat, Julie Bullier (36 p.).

Je suis tombée dessus complètement par hasard en librairie et ses jeux de mots m'ont fait sourire, alors je l'ai embarqué avec moi ^^

Retour à l'accueil