Tome 6 : Père à tout faire (48 p.).

La suite des aventures humoristiques d'une famille composée d'un père célibataire comédien au chômage et de ses quatre filles. Dad se sent particulièrement fatigué et incapable de s'occuper de ses filles, alors que Bébérénice commence à marcher, que Roxane veut changer le monde, qu'Ondine ne rapporte que des mauvaises notes et que Pandora est en pleine crise existentielle.

Tome 7 : La force tranquille (48 p.).

Pour s'occuper de ses filles, Dad doit veiller à garder la forme ! Alors que Panda est en pleine déprime post-étudiante et cherche un sens à son avenir, que Roxane veut sauver la planète, qu'Ondine pense surtout à son nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux, voilà qu'en plus Bébérénice commence à parler et marcher et tout devient tout de suite plus compliqué ! Comme les factures s'accumulent dans le sens inverse des propositions de boulot et qu'il se retrouve confronté à un rival pour séduire le cœur de la belle doctoresse, Dad va devoir se retrousser les manches pour montrer ce qu'il vaut. Ce n'est pas le moment de flancher car avec la routine, la bedaine pousse...

Mon avis :

Nob c'est mon chouchou, je le sais, vous le savez, tout le monde le sait. J'ai de plus en plus de mal à allumer mon ordinateur une fois rentrée chez moi, mais je ne pouvais pas ne pas vous parler des 2 derniers albums de Dad, sortis respectivement en 2019 et 2020...

On avait quitté Nob amoureux puis le cœur brisé et le tome 6 se recentre sur ses filles et sa famille. On retrouve ses parents dans leur maison, puis chez lui, et ça amène d'autres types de scénettes, pour comprendre encore un peu mieux qui est Dad et d'où il vient. 

Bébérénice grandit et parle de mieux en mieux, elle en est au moment où elle répète beaucoup de choses et donc fiche la honte à son papa adoré. Ou lui casse le dos en voulant marcher, puis remonter dans sa poussette, puis marcher... Bref, elle m'amuse toujours autant cette choupette.

D'autant plus qu'elle nous permet toujours de voir ma petite Mamette préférée (oui, je joue toujours à Où est Mamette)

Ondine fait moins de bêtises mais Roxane n'a toujours pas la langue dans sa poche (la planche de Noël, cette fois, a eu une drôle de conclusion). Par contre, on voit un côté de Panda bien loin de la vision habituelle, notamment quand c'est couplé à Toy Story, Shrek ou les Minions XD Mais son développement dans le tome 7 est aussi très logique, comme précédemment.

Bref, vous l'aurez compris, il y a toujours autant de détails dans les cases, que ce soit dans les t-shirts ou les posters dont j'ai déjà parlé, ou dans les costumes de la vitrine d'un magasin qui fait un clin d'œil à son propre dessinateur, qui lui-même fait un clin d'œil à ses potes de l'atelier Chihuahua. Cela m'enchante et m'amuse toujours ^^

Nous avons ici Mamette avec son caddie, Nob lui-même, à moins que ça soit Pascal Jousselin, mais je ne vois pas suffisamment le t-shirt rayé pour savoir si c'est une marinière ou non, Lewis Trondheim sous la casquette et Obion qui fait coucou, si c'est pas meta !!!

Dad se met au sport, pas toujours de son plein gré, a des soucis d'argent pour ne pas changer, des peines de cœur, son entourage n'est pas toujours très sympathique ou bienveillant (mention spéciale au commentaires grossophobes du tome 7), mais il arrive quand même à danser sous la pluie... Bref, toujours pile dans la réalité actuelle ! Par contre, je m'inquiète de la dernière planche, vivement octobre prochain ! 

 

Retour à l'accueil