Ce mois-ci, 9 lectures soit 1 200 pages.

Les ours mal léchés s'apprivoisent à Noël, Valentine Stergann (457p.).

Une jolie guimauve avec une héroïne de mon âge qui a environ toutes mes interrogations (environ). J'aimerais vraiment beaucoup avoir un voisin comme le sien ^^ Les personnages secondaires sont savoureux et même si la gestion du deuil/dépression est un peu étrange, n'oublions pas qu'on est dans une guimauve. J'ai vraiment aimé aller en Cornouailles avec Irène !

Chère mamie, Virginie Grimaldi (231 p.).

Après avoir lu la version confinement, j'ai eu envie de lire la 1ère version (et l'idée de faire une bonne action en même temps était vraiment un plus). C'est très mignon et drôle, parfois un peu tiré par les cheveux mais absolument génial, en fait. Lisez la ^^

 

Noël à Virgin River, Robyn Carr (288 p.).

J'ai enfin pu vivre Noël à Virgin River. Ils me manquaient un peu... On y retrouve l'ambiance, les personnages déjà connus, des nouveaux personnages (et on sait que ça finira bien), des rebondissements pas trop méchants, vraiment, j'aime !

 

Martin et les écrans, Till the Cat et Carène Hinder (32 p.).

Je suis Till the Cat depuis longtemps sur les réseaux sociaux et j'adore et ses photos et son humour, alors qu'il se mette à écrire pour les enfants était un bonus. Néanmoins, la conclusion est un peu trop sérieuse à mon goût, même si je trouve l'histoire très intéressante à aborder en famille...

 

La licorne qui n'aimait pas les paillettes, Séverine de la Croix et Pauline Roland (40 p.).

Je suis tombée dessus totalement par hasard en librairie et ça m'a fait beaucoup rire de voir ce personnage-là essayer de se débarrasser de ses paillettes XD

 

Histoires d'Arendelle, tomes 6 et 7 (64 p.).

On continue les mignonnes histoires d'Arendelle. L'histoire de la demande en mariage de Kristof est développée et une histoire de peinture officielle de la Reine Anna ^^

 

Frozen, a little golden book (24 p.)

Ce livre m'a été offert lors du swap et j'aime tellement ses illustrations ♥

 

Poudlard, Manuel à l'usage des élèves de première année (64 p.).

Je ne m'attendais pas à un "vrai" manuel avec peu de texte, plutôt destiné aux enfants. Ce n'est pas désagréable, mais chez moi, les dessins et autres exercices à faire resteront en blanc.

Retour à l'accueil