Ce mois-ci, 20 lectures, soit 4 276 pages.

Bien bien bien... Je suis donc ultra régulière XD Peut-être que je me rattrape juste du mois de janvier à zéro...

Shugo Chara, tome 6, Peach-Pit (336 p.).

C'est la fin des aventures de la petite fille qui voulait être elle-même. J'ai vraiment bien aimé ce shojo et j'espère pouvoir le relire prochainement avec tout mon Moi disponible...

Card Captor Sakura, tomes 1 à 9, Clamp (2196 p.).

J'ai reçu mes chèques Lire et Culture tout d'un coup... Et je suis ressortie, telle Aladdin avec sa lampe, de la librairie avec 12 bouquins dans les mains... ^^' dont ceux-là. J'aimais bien le dessin animé quand j'étais plus jeune, sans en être particulièrement complètement fan, si ce n'est que l'une des illustrations du manga a été longtemps mon fond d'écran. C'était une petite joie de découvrir le travail de Clamp dans leur manga, dans les belles illustrations et avec une édition collector. Et en plus, ça m'a redonné envie de lire !

 

 

Magasin Général, tomes 3 à 9, Loisel et Tripp (569 p.).

Eh oui, dans les 12, il y en avait aussi 2 de ceux-là. Cela faisait longtemps que je voulais me les acheter et mes gentils collègues m'ayant offert les 2 premiers l'an dernier, il fallait que je continue la collection ^^ C'est assez étrange parce que ce n'est pas du tout le coup de crayon que j'apprécie habituellement, mais cette histoire est tellement humaine, charitable, pleine de bienveillance... Et puis, j'adore leurs expressions, si simples mais qui veulent tout dire !

 

Il est grand temps de rallumer les étoiles, Virginie Grimaldi (387 p.).

Une histoire racontant les tribulations d'une mère et de ses filles en Scandinavie, j'ai sauté dessus pensant que ça saurait me dépayser. Sauf que, même si j'ai apprécié les différentes façons de raconter l'histoire en suivant 3 personnages différents, le "twist" m'a gênée. Et je n'ai pas senti l'odeur différente des livres qui me font vraiment voyager...

Le Premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi (283 p.).

Une histoire qui met moins en avant les différences de ton entre les personnages que la première que j'ai lue. Mais c'était quand même agréable à lire et puis, ces pays ! Ça fait envie de trouver une croisière pour faire le tour du monde avec un chocolat chaud !

Tu comprendras quand tu seras plus grande, Virginie Grimaldi (505 p.).

J'étais confortablement en train de dévorer ce livre, à me dire que j'avais ab-so-lu-ment besoin d'un chocolat quand tout à coup, patatras, le twist comme dans le 1er livre, qui me sort de ma lecture parce que trop bizarre. Rien ne nous y prépare et c'est comme si l'auteure pensait qu'il fallait rajouter une couche de surprise pour faire croire que c'était plus qu'un roman feel good. Non, pas besoin ! J'étais très bien avec Julia et ses yeuves, à voir que progressivement, ça allait mieux, et cette révélation finale, sortie de nulle part, bah je dis non. Ça m'a presque gâché ma lecture, c'est pour dire !

Retour à l'accueil