Ce mois-ci, 1 lecture, soit 400 pages.

Sport, fatigue et sorties ne font pas bon ménage avec la lecture ce mois-ci ^^' (d'autant plus que ma lecture unique a été très dérangeante, avec le retour de The Handmaid's tale dans le même temps...)

Le pouvoir, Naomi Alderman (400 p.).

C'était très oppressant, comme lecture. Un peu à l'image de The Handmaid's tale, mais à l'inverse pour les personnages. On y parle aussi beaucoup de drogues, et les femmes sont présentées sous un jour... différent. C'était très perturbant de voir des adjectifs "masculins" attribués aux femmes (oui, on a encore du boulot si certains mots sont plus mâles que femelles...). C'est à lire, néanmoins.

Retour à l'accueil