Synopsis Allociné :

Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök...

Spoiler alert ! Ci-dessous mon avis... :

Kneel

(Wait... What ?!)

Well, well, well. Il y a du bon et du très mauvais dans ce film...

J'ai détesté toute la musique. L'électro, c'est pas pour moi. Le seul moment sympa, c'est Immigrant Song de Led Zeppelin, celle qu'on entend dans le trailer (mais si, vous savez, c'est le générique de 50 minutes inside). Trailer qui raconte toute l'histoire, c'est impressionnant XD Autant ils avaient réussi à cacher un tas de trucs pour Gotg2, autant là, point du tout !

Thor a eu droit à une première histoire très shakespearienne, un peu grave. Là, on part direct dans la blague nulle et lourdasse. C'est dommage de l'utiliser si tôt dans le film, pour moi. Certaines touches d'humour font mouche, d'autres sont trop lourdes ou trop proches des moments graves pour être opérationnelles.

J'ai regretté aussi le côté très entrecoupé et jamais terminé des bastons. Vous voyez la bande annonce avec Hulk qui saute vers Thor ? Bah on n'a pas la fin. On passe à une autre scène. Et c'est pas la seule fois, ce qui m'a donné l'impression de changements de lieux ou de scènes un peu trop rapides.

Passons au positif : On sait enfin ce qui s'est passé pour Hulk depuis la Génovie. C'est un chouillat expédié mais ça permet de répondre à son absence pendant la Civil War... Hela est splendide et, pour une fois, un méchant reste méchant jusqu'au bout (même si, finalement, elle réclame la même chose que Loki dans le 1er Thor).

Aaaaah, Loki... Que dire de notre Tom adoré à part qu'il est toujours aussi bon ? C'est un délice pour les yeux, que ce soit quand il est personnifié par Anthony Hopkins, quand il est sur le canapé à se délecter de regarder la Big Baston, quand il fait équipe avec son frérot adoré qui n'est plus si naïf ou quand il arrive en sauveur... J'aurais aimé une plus longue scène avec Doctor Strange, c'était rigolo à voir quand il se moque de Thor (beaucoup plus  sexy pour moi depuis qu'il a les cheveux courts), mais ça manquait d'interaction avec le plus grand magicien des 9 mondes...

Bref, le film est sauvé par ses personnages (et leurs acteurs) et sa fin, qui remet les 9 mondes en cause. Mais, comme d'habitude, c'est un avis à chaud après un seul visionnage, et il m'est arrivé de mieux apprécier un film après un visionnage plus calme chez moi...

Comme d'habitude mes p'tits marteaux, faut rester après le générique, même si on est d'accord que la dernière scène, depuis quelques films, n'a plus grand intérêt pour le lien avec les films suivants. Mais ça fait toujours plaisir !

Et on finit par la même invitation à aller lire Chronique Disney ou les Toiles héroïques pour un avis détaillé garanti sans spoiler, pour lire les easter eggs ou le décryptage des scènes post génériques   

Retour à l'accueil