SPOILER ALERT !

J'indique toujours précisément de quel épisode je parle !

Les gifs sont spoiler free par contre (ou incompréhensibles sans le contexte), vous pouvez donc scroller sans crainte

----------

Chesapeake shores

Saison 2, épisode 5 : Il était vraiment mignon cet épisode, entre la recherche des objets avec la carte au trésor (miam le frérot qui creuse !) ou le client agaçant. Je n'aime pas ce qu'ils font du groupe de musique de Trace, par contre.

Épisode 6 : Je plussoie, je n'aime pas le groupe de Trace. Cet épisode était vraiment mignon avec tout ces rapprochements dus à la grand-mère. J'aime beaucoup beaucoup le couple de Bree avec son écrivain, le petit frère blond me laisse indifférente parce que je le trouve trop arrogant et que je n'aime pas sa copine. La petite soeur m'amuse beaucoup ^^

Épisode 7 : J'aime vraiment bien l'écrivain blond que Bree tente d'éviter, elle m'amuse cette histoire ! Go navy pour Kevin et Jess s'est enfin décidée, je lui aurais sauté dessus bien avant, moi ^^' J'ai bien aimé cet épisode qui ressere les liens.

3 épisodes de 42 mn

----------

Jane the virgin

Saison 3, épisodes 1 à 8 : J'ai découvert par hasard que Téva diffusait la saison 3 en français (oué, j'ai pas envie de me casser la tête en VO). Me voilà donc repartie à Miami en restant #TeamRafael tout en sachant que maintenant que Jane est mariée, elle ne risque pas de rester The Virgin encore longtemps... D'ailleurs, c'est franchement expédié dans l'épisode 3. Même si on a les conséquences, mais j'ai regretté qu'il n'y ait pas plus d'infos sur le fait que c'est normal, quoi... Que les romans à l'eau de rose sont seulement des romans (tout comme les pornos ne reflètent pas la réalité). La reprise de Grease dans l'épisode 5 m'a amusée et le fait que la bitch revienne promet pour la suite... Par contre, la cousine m'ennuie mortellement, tout comme le nouvel ancien amoureux de Xo, donc je n'ai regardé que d'un oeil les épisodes 7 et 8.

8 épisodes de 42 mn

----------

Land girls

Saison 1 : Je pensais vraiment me prendre de sympathie pour ces land girls, un peu comme pour Call the midwife, mais l'alchimie ne s'est pas faite. C'est mignon, mais sans plus, et surtout j'ai été très destabilisée par la gestion du temps entre chaque épisode.

5 épisodes de 45 mn

----------

Les demoiselles du téléphone

Saison 1 : La musique moderne contraste complètement avec l'ambiance années 20 de la série, c'est assez perturbant. Sinon, je n'ai pas vraiment réussi à m'intéresser complètement à l'histoire, l'héroïne m'étant antipathique... Même la mignonne n°47 et son amour choupi avec un collègue n'ont pas réussi à retenir mon attention. Bref, je n'ai même pas fini la saison...

5 épisodes de 50 mn

----------

Outlander

Saison 3, épisodes 1 à 3 : Le truc pratique pour la série, c'est la diffusion simultanée Netflix #PouceLevé Etrange retour des gens à kilt. Il faut dire que je n'ai jamais eu beaucoup de sympathie pour Franck... Et que j'ai perdu un peu d'intérêt pour la série la saison dernière, malgré des débuts très chauds. Dans l'épisode 1, c'est la merde en Ecosse, c'est la merde à Boston et la réalisation est très frustrante. L'épisode 2 nous plonge dans la dépression de Jamie et la tentative de retrouver une vie de Claire. Bref, y'a du cul (mais beaucoup moins chaud qu'avec Jamie, on la refait pas la p'tite Claire). Ils essayent tous les 2 de retrouver une normalité tout en n'ayant pas envie d'oublier l'autre, dont ils sont séparés par le temps et l'espace... Je n'aimais pas Franck (principalement à cause de son ancêtre hein), mais je ne lui souhaitais quand même pas cette vie avec une femme qui ne le supportais pas... Ni sa fin, dans l'épisode 3. C'est un peu moins dur pour Jamie, enfin ! Et, enfin également, on arrive pratiquement au moment du season finale de la saison 2, c'était pas trop tôt !

3 épisodes de 55 mn

----------

Supergirl

Saison 1, épisodes 18 à 20 : Il était choupi, l'épisode avec Flash ! Pour le reste, c'est comme d'habitude, une série nunuche avec un combat gagné par l'espoir (ça change de l'amour d'une certaine autre héroïne que je ne nommerai pas mais dont les initiales commencent par WW). Pourquoi une meuf ne pourrait pas gagner juste parce qu'elle a des muscles, sans déconner ? Le discours était chouette, néanmoins. Quant au season finale, je me suis demandé ce qu'il avait de finale. Bref, c'est pratique à regarder d'un oeil quand on fait des recherches de chaussures trop belles pour un mariage (oui, je suis pleine de contradictions).

3 épisodes de 42 mn

---------

Victoria

Saison 2, épisodes 1 à 4 : C'est le retour de la petite reine et je ne comprends rien dans l'épisode 1. J'ai été contente de retrouver Lord M dans l'épisode 2, même si je crains que ce ne soit pas pour longtemps... Et le Prince continue à chercher sa place... Ça n'a pas l'air simple à trouver quand on est le mari de la Reine. L'épisode 3 était très triste, avec ce parallèle avec la Reine Antoinette et celui de la fin. Les décors et costumes sont toujours aussi sublimes. Et l'épisode 4 était triste aussi, avec ce baby blues de la reine... Heureusement que le petit chien est venu apporter un peu de choupitude. Et la vieille mamy Olenna (krrkrr) n'est pas si nulle, finalement, j'étais soulagée pour Victoria qu'elle trouve enfin un peu de réconfort auprès d'elle. Mais qu'est-il advenu de Lord M ?

4 épisodes de 46 mn

---------

When calls the heart

Saison 4 : Oooh, que le christmas special était choupi ♥ Un vrai épisode de Noël de Hallmark comme on les attend et qu'on les aime. L'épisode 3 était très choupi (Rosemary en liseuse de bonne aventure XD ) tandis que l'épisode 6 m'a fait vivre des montagnes russes émotionnelles. On est triste pour le petit jeune, puis on retombe amoureuses de Jack (comment rivaliser avec cette demande en mariage ?) et puis les larmes d'Elizabeth avec ce dernier baiser d'adieu puis la chanson... Ils m'ont fait pleurer toutes les larmes de mon corps, ces imbéciles... (en même temps, avec un titre d'épisode portant celui d'une chanson de la plus célèbre chanteuse canadienne, fallait s'y attendre...). J'ai eu du mal à regarder la fin de la saison, du coup, sachant que Jack ne serait pas là, l'alchimie du couple étant vraiment la base, avec le travail d'institutrice d'Elizabeth, de la série. D'ailleurs, si j'aime tellement la série, c'est bien parce que, petite, je rêvais moi aussi d'être "maîtresse", comme Laura Ingalls. Le métier me paraissait tellement beau, à faire grandir des enfants sages dans une petite classe... Il va sans dire que j'ai déchanté quand j'ai découvert la réalité en me documentant sur le métier actuel, mais c'est une autre histoire. Le Dr Sheperd et sa tumeur m'ont bien fait rire (jaune) (et c'est TELLEMENT prévisible et visible, cette histoire). L'absence de Jack se fait vraiment ressentir dans les 4 derniers épisodes, même si l'épisode 9, avec la petite Opal trop meugnonne mais qui fait tourner en bourrique Elizabeth, était trop mignon. Je ne conçois pas la saison 5 sans Jack.

J'ai envie de recommencer à redécouvrir toute la série depuis le début (oups, j'ai revu le 1er épisode un soir de déprime et décidé de m'octroyer un épisode choupi par soir pour attendre les guimauves de Noël) et de ne regarder que ça jusqu'à la fin des temps (comme toujours, quand j'aime un truc, je suis un chouillat excessive).

1 épisode d'1h23 et 10 épisodes de 42 mn pour la saison 4

+ la saison 1 et la moitié de la saison 2, soit 20 épisodes de 42 mn de rewatch (oui, je rewatch la série alors que je viens de la voir, je sais, mon cas est désespéré)

Soit 1 jour, 21 heures et 55 mn de série

Retour à l'accueil