J'ai découvert ce challenge chez Tequi, qui l'a elle-même découvert chez Tenten (rendons à César, blablabla). Le principe est simplissime, tous les 28 du mois je partage avec vous les chansons les plus écoutées du mois écoulé, aussi bien parmi les nouveautés du moment que parmi les vieilleries qu’on aime.

--------

Le Ça tourne en boucle de ce mois va être spécial, puisqu'il ne va concerner qu'un seul groupe et, surtout, que je vais vous raconter ma vie. Pardon par avance pour le pâté.

Ce mois-ci, le jeudi 20 juillet pour être précise, Chester Bennington, chanteur de Linkin Park est décédé.

Je pensais franchement ne pas être "plus touchée que ça", vu que je n'assume plus/pas d'aimer leur musique, mais l'écoute de In the End m'a fait pleurer...

Linkin Park, c'était la musique de "rebelle" que j'écoutais très fort pour paraitre cool. C'était aussi la musique qui me permettait de sortir la colère que j'avais en moi à cette période, parce qu'on m'en demandait trop sans jamais m'écouter. En 2000, à la sortie de l'album Hybrid Theory, j'avais 15 ans, vous imaginez donc dans quel état d'excitation et rébellion adolescente je pouvais être. Mymy de chez Madmoizelle résume assez bien mon état d'esprit de l'époque.

Et puis, même si à l'époque je ne comprenais pas la moitié des paroles de In the end alors que je les avais apprises par coeur pour ne pas faire trop de yaourt, c'est devenu la musique qui m'accompagnait vraiment très très fort quand j'étais seule dans ma voiture. Je me souviens de faire un détour par une route à 110 pour pouvoir écouter la chanson en entier et l'hurler dans la voiture... Ça "m'apaisait" et je pouvais donc ensuite rentrer chez moi plus tranquillement grâce au rond-point suivant...

 

Linkin Park "Hybrid Theory" - In the end

Linkin Park "Meteora" - Somewhere I belong

Linkin Park "Meteora" - Easier to run

Et puis, Linkin Park, après Meteora, n'avait plus la même sonorité à mon oreille.

Je n'étais plus aussi en colère, ou en tout cas, j'ai écouté d'autres groupes qui m'ont permis de sortir d'autres émotions.

J'ai donc laissé longtemps de côté le groupe, jusqu'à Castle of glass, en 2012. On retrouvait l'arrière-plan sonore si caractéristique et ça m'a plu. Pas tout l'album, soyons franc, mais ça m'a donné envie de recommencer à écouter mes vieux albums.

Linkin Park - Castle of glass

Je suis hélas, à cause de mon a priori, passée à côté de A thousand suns, mais je compte bien me rattraper.

Récemment, Linkin Park a sorti l'album One more light, que je trouve résolument plus pop. Ce n'est pas "mal" que le son soit pop, c'est juste différent. Et j'aime beaucoup.

Linkin Park "One more light" - Talking to myself

Merci donc, Chester Bennington, pour toutes ces années où tu as hurlé/chanté. RIP.

Linkin Park "Hybrid Theory" - Crawling, piano version ♥

Retour à l'accueil