Synopsis :

Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres Academy, où sont formées les Terreurs d'élite. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec Jack Sullivan, dit Sulli, un vrai crack qui a un don naturel pour Terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université. Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis…

 

Mon avis :

Il y a 11 ans, j'ai découvert Monstres et Cie en achetant la K7 vidéo (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans...). J'avais adoré cette histoire grâce au duo de monstres mais surtout pour l'adorable petite Boo <3

Dans cette suite, point de Boo puisque Pixar a décidé de nous montrer la rencontre de Bob et Sulli à l'université (et donc d'en faire un préquel). L'histoire commence avec un tout-petit-choupi Bob qui visite Monstres et Cie avec sa classe, et décide de devenir Terreur d'élite. Après avoir beaucoup travaillé pour cela, il entre à l'université et rencontre Sulli, qui à l'époque avait une mèche sur le côté ^^', avec qui il entre en rivalité. Toutefois, après un incident avec lui, ils sont renvoyés et doivent faire équipe lors de "jeux de la terreur" pour pouvoir réintégrer la section.

Un petit tour au ciné : Monstres academy

Autant Monstres et Cie était choupi-drôle, autant là Pixar m'a fait beaucoup rire et nous conte une histoire d'amitié et de dépassement de soi, bien qu'il n'y ait pas de happy end (la vie est dure et parfois, il faut être réaliste... l'american dream fera le reste ;) ). Niveau humour, le film regorge de scènes hilarantes, et une scène en particulier m'a marquée, à cause de son décalage, qui est celle de la mère de l'un des monstres qui écoute de la musique dans la voiture :D Pixar sait être intelligent ET drôle, et nous en donne encore une fois la preuve.

Niveau personnages, Sulli n'était pas à l'époque le gros nounours que nous connaissons, mais plutôt un jeune monstre agaçant et imbu de lui-même. Quant à Bob, il n'était pas le monstre drôle que nous découvrirons plus tard. Pourtant, on voit déjà bien ce qu'ils deviendront... Plusieurs dizaines d'années plus tard, en fait, quand on fait la comparaison entre la "silhouette" de Sulli dans ce film et celle qu'il a dans le précédent opus XD Ils côtoient également déjà Léon le caméléon, qui était timide et pas méchant, à l'époque ^^' Germaine fait aussi une apparition très drôle, mais je vous laisse la chercher !

Le petit défaut de ce dessin animé, ce sont les voix. Pixar ayant décidé de rajeunir (et pas qu'un peu !) ces personnages, Sulli a une voix bien plus jeune (et il faut bien le dire, qu'on entend souvent en "voix française" d'autres acteurs en ce moment), alors que Bob a gardé à peu près la même voix, bien qu'un peu plus aiguë, ce qui m'a désarçonnée...

Un petit tour au ciné : Monstres academy

En rentrant chez moi, j'ai eu très envie de voir Monstres et Cie. Et là, la claque ! Décidément, depuis 10 ans, les techniques se sont améliorées niveau texture et dessin !!! J'adore ce dessin animé, mais avec cette suite, on se rend compte que même s'ils étaient à la pointe, ils continuent de s'améliorer... D'ailleurs, je crois bien que c'est la première fois que j'ai vu une si belle 3D et surtout que je l'ai réellement appréciée.

En bref, ce n'est peut-être pas le dessin animé de l'année ou le meilleur Pixar, mais j'ai passé un excellent moment !

Retour à l'accueil