anita-blake-1-a-10.jpg

 

Anita Blake est une série parue depuis 1993 aux Etats-Unis, en 2002 chez nous.

 

Présentation Wikipédia : Anita Blake est le nom d'une série de romans écrits par Laurell K. Hamilton, auteur américain de romans fantastiques. Ce sont les aventures d'Anita Blake, une jeune femme vivant dans une Amérique où la population est consciente que les vampires, loups-garous et autres monstres existent réellement et qu'ils ont, pour certains, acquis une existence légale depuis peu. Les titres des romans de la série se réfèrent tous à un nom de lieu à l'exception du treizième tome Micah qui est le nom d'un des personnages.

 

 

Mon avis :

 

J'avoue que je lis les 10 premiers tomes depuis juillet, et que je n'ai pas lu grand chose d'autre (bah, en fait, rien d'autre sauf 2 BDs !), voila le pourquoi de l'absence de chroniques depuis le début des vacances...

 

J'ai longtemps hésité avant de poster cet article, vu que je me suis franchement ennuyée pendant au moins 6 tomes ! J'en ai même abandonné un, le 3 je crois, en ne lisant que les premiers chapitres et le dernier tellement je m'ennuyais. Et c'est très très rare chez moi, d'abandonner un livre ! J'ai donc été très patiente et j'ai voulu donner sa chance à cette saga. J'ai commencé à vraiment l'apprécier à partir du moment où l'héroïne se dévergonde enfin ! (est-ce que ça fait de moi quelqu'un de totalement dépravé, ou est-ce à cause de ma no-life ??? Non, ne répondez pas, merci !)

 

Plusieurs choses m'ont gênées : le fait qu'elle ne porte que des baskets avec la célèbre virgule (l'auteur doit avoir des parts de cette société, c'est pas possible ^^ Si on était dans un clip, il y aurait un gros bandeau en bas de mise en garde, lol !). Non pas que je n'aime pas cette marque, mais j'ai trouvé cette "pub" un peu étrange. 

 

Mais, ce qui m'a surtout posé problème, moi-la-fille-qui-ne-comprend-pas-les-gens-qui-possèdent-des-armes-à-feu, c'est le nombre de pistolets et autres "Uzi", couteaux, etc., dont on nous fait la description à chaque livre... Et vas-y qu'elle ne sort pas sans son "Firest*r", et qu'elle met un long couteau dans son dos, et des couteaux sur les avants-bras... Je sais que ça fait partie de son rôle de chasseuse de vampires, mais moi, ça me choque.

 

Toutefois, je ne me suis pas obstinée pour rien, et les relations entre Anita, Jean-Claude et Richard m'ont donné envie de poursuivre ma lecture... Sans être déçue sur ce point ! Bon, j'avoue, c'est certainement parce que je voulais savoir où ça allait la mener avec ces deux hommes que j'ai continué à lire ^^ Et puis bon, faut bien l'avouer, mais c'est pas des thons, tous ces hommes qui lui courent après ! (mais ils ont presque tous les cheveux longs ! Drôle de fantasme de la part de l'auteur... C'est pas difficile, s'ils ont les cheveux courts, ça ne pourra être que de l'amitié, lol !). Jean-Claude le vampire est sexy en diable dès le début, même quand il l'agace, Richard le métamorphe est chaud bouillant mais un parfait gentleman, difficile de faire un choix ! Et puis, il y a aussi Jason, son jumeau Stephen, Damian (je ne sais pas pourquoi, mais je l'aime bien lui), Edward (mais je l'aime pas lui, c'est épidermique), plus tard Nathaniel et Micah (miam)... Non non, elle ne couche pas avec tous, mais elle est au centre de tous ces bogosses ^^

 

Anita est petite, c'est une femme forte, mais qu'est-ce qu'elle peut être prude ! C'en est agaçant souvent... C'est pour ça que quand elle se lâche enfin, ça fait comme une sorte de délivrance ! Elle se dit à la limite d'être sociopathe, et effectivement, parfois, certaines de ses réactions m'ont choquée. Mais elle reste dans son rôle, dans sa ligne de conduite, on ne peut pas dire qu'elle renie quoi que ce soit (mis à part peut-être son avis sur les vampires et autres métamorphes). L' "ardeur" lui amène un nouveau pouvoir, mais je ne veux pas en dire trop.

 

Les livres sont presque tous bâtis sur le même modèle, surtout les premiers : Anita rencontre quelqu'un qui veut lui faire relever des morts (c'est son job), mais ça dérape, et elle est obligée d'aller voir les vampires ou les métamorphes. S'en suit souvent une grande bataille d'où elle ne sort pas indemne. Mais je l'ai trouvée beaucoup plus dure et impassible dans les premiers tomes que dans les derniers que j'ai lus. Elle s'humanise progressivement (c'est d'autant plus étonnant quand on sait ce qui lui arrive... Quoi que, quand j'y pense, c'est peut-être une réaction, justement, à ce qui lui arrive...). Toutefois, le tome 9, celui que j'ai le moins aimé, se passe en dehors de la sphère de Saint Louis, sans les bogosses et avec seulement Edward et sa clique.

 

Voila... Je n'aurais pas pu faire une chronique par livre je crois, les livres étant identiques dans leur structure, mais pas dans leurs histoires (heureusement), mais cela aurait été trop difficile de ne pas faire de spoiler (j'en fais déjà bien assez dans mes autres avis...).

 

Et vous, connaissez-vous Anita Blake ? Vous en pensez quoi ?

Retour à l'accueil