http://www.bedetheque.com/Couvertures/magasingeneral01.jpgTome 1 : Marie

Résumé de l'album

L’histoire de Magasin général se déroule dans un village du Québec rural à partir du début des années 40. Elle gravite autour d’un personnage féminin, Marie, veuve avant l’heure et héritière du principal commerce local (le « Magasin général » qui donne son titre au récit), que l’irruption d’un étranger dans la petite communauté va progressivement réconcilier avec le bonheur ; bonheur d’aimer, bonheur d’être aimé(e), mais pas exactement de la manière que l’on pourrait imaginer…Deux autres volumes suivront ce premier tome inaugural.


http://www.bedetheque.com/Couvertures/magasingeneral02couv.jpgTome 2 : Serge

Résumé de l'album
Notre-Dame-Des-Lacs, la campagne québécoise dans les années 1920.

Depuis qu'elle a perdu son époux, Marie se débrouille seule avec le magasin général.
Cette hiver-là est arrivé un étranger à moto, que la neige bloque au village. Il s'est installé au magasin justement, ce qui fait courir quelques rumeurs parmi les villageois. Le curé doit parler à Marie de cette situation...


http://www.bedetheque.com/Couvertures/magasingeneral03.jpgTome 3 : Les hommes

Résumé de l'album

C’est le mois de mars à Notre-Dame-des-lacs. Partout la nature s’ébroue, l’énergie stimule les êtres vivants – les êtres humains comme les animaux. C’est aussi l’époque où les hommes du village reviennent de leur “campagne d’hiver”. Comment vont-ils comprendre et accepter l’irruption dans leur univers de Serge Brouillet, ce “Français de France”, qui s’est mis en tête d’ouvrir un restaurant dans leur village après avoir été recueilli au début de l’hiver par Marie, la veuve du magasin général ?


http://www.bedetheque.com/Couvertures/magasingeneral04_79885.jpgTome 4 : Confessions

Résumé de l'album
Le printemps est revenu à Notre Dame des Lacs et tout le village se retrouve réuni à l’occasion d’un baptême. Après avoir failli être chassé de la petite communauté, Serge Brouillet, ce “Français de France”, est maintenant parfaitement accepté de tous. Au point de se voir désormais, avec Marie, la jeune veuve du Magasin Général, soumis avec insistance à la question : quand vont-ils donc se marier et régulariser leur situation?


http://www.bedetheque.com/Couvertures/Couv_97432.jpgTome 5 : Montréal

Résumé de l'album

Marie et le jeune Marceau, dans un bref moment d’attirance mutuelle, se sont abandonnés l’un à l’autre. Un épisode charnel qui, hélas pour eux, n’a pas tardé à se savoir. La promise de Marceau, Clara, a débarqué publiquement au magasin général en furie, accusant Marie de lui avoir volé son fiancé. Cris, larmes. Le curé s’en mêle, on jase à qui mieux mieux dans les familles, et bientôt c’est tout le village qui entre en ébullition !
Conséquence directe : le magasin général est en partie déserté et c’est tout Notre Dame des Lacs, ou presque, qui s’applique à éviter Marie comme une pestiférée. Lorsque sa meilleure amie Adèle rejoint elle aussi la réprobation générale, c’en est trop pour la jeune veuve : elle décide de partir ! De quitter la petite communauté, au moins pour un moment. Sur les conseils de Serge, accompagnée de Jacinthe qui vient de perdre sa grand-mère, Marie prend la route de Montréal…




Mon avis :

J'ai cru que je n'allais pas poursuivre ma lecture après le premier tome, parce que cela m'a fatiguée (trop sombre, trop flou) et que ce n'est pas du tout mon style de dessin...

Mais le 2e tome m'a beaucoup plu, malgré l'hiver, les dessins sont plus chaleureux, l'histoire y est pour beaucoup naturellement, mais en tout cas, je me suis surprise à vouloir en savoir plus sur les personnages...
Bref, le 3e a été la petite cerise sur le gâteau, j'ai vraiment apprécié l'ambiance, le parler des personnages et les personnages, les situations...

Toutefois, l'histoire ralentit et en ce qui concerne le 4e tome, je trouve que l'histoire n'avance pas tellement :pfff:

Enfin, le 5e tome a le résumé le plus long, mais paradoxalement, j'ai trouvé qu'il s'y passait le moins de choses... Soit, Marie a fauté et tout le village lui en veut, donc elle finit par en avoir assez et part à Montréal, chez Serge qui lui prête sa maison.

Ce qui est drôle, c'est la réaction des gens quand ils découvrent les z'horaires de Serge, mais sinon, les dessins m'ont moins plus, j'ai eu la même désagréable impression que dans le 1er tome pendant une grande partie de la BD, à part à la fin où on voit les lumières de la ville (il y a un panneau pour un film de Charlie Chaplin dans les cases, alors pourquoi ne pas lui emprunter le titre d'un de ses films )

Bref, à part le fait qu'elle parte, il ne s'y passe pas grand chose. Mais les auteurs savent retenir leur lecteur, ceux qui liront ce 5e tome comprendront pourquoi à la fin...



Je ne dirais pas que c'est un coup de coeur, vu que je n'aime pas les dessins de plusieurs tomes, mais c'est une très jolie découverte.



Retour à l'accueil