le-grand-mort-blanche.jpg

Ouh, qu'elle fait peur cette couverture >.<

 

 

Résumé :

 

Désormais en compagnie de Gaëlle, Erwan continue de s'interroger sur l'inquiétant et mystérieux sillage que laisse Pauline… Où peut-elle être dans ce Paris dévasté par la misère, la pollution et les attentats ? Le hasard d'un reportage télévisé va la faire réapparaître, mais à peine retrouvent-ils sa trace qu'elle disparaît de nouveau… Des indices leur permettront de comprendre qu'elle est retournée en Bretagne, et c'est chez Erwan lui-même qu'ils finissent enfin par la retrouver. Ils font alors connaissance avec Blanche, son énigmatique enfant. Ensemble, Pauline et Erwan tentent de comprendre ce qu'il leur est arrivé dans le petit monde. Mais le mystère s'épaissit davantage encore lorsqu'Erwan reçoit une lettre posthume de maître Cristo : le destin de l'homme est en grand danger et ce sera à lui -le nouveau transporteur- de tout faire pour maintenir le grand équilibre… Loisel et Djian donnent à ce troisième tome un ton plus inquiétant et dramatique, on y découvre un monde et une nature en plein déclin. Le dessin expressif de Vincent Mallié est, quant à lui, toujours aussi juste et enchanteur.

 

 

Mon avis :

 

Après de longuuuuuuuuues années, je ne me souviens plus trop des 2 précédents tomes, honte sur moi...

 

Je me souvenais uniquement de la fin de l'histoire et de mon intuition (qui s'est révélée bonne ! Et oui, il y a bien 2 bébés !!!). Surlignez, mais à vos risques et périls, si vous voulez du spoile...

 

En ouvrant ce 3e tome, j'ai donc eu du mal à "remettre" les différents personnages et les situations... De plus, ayant lu Le Magasin Général du même Loisel, j'ai vraiment eu l'impression de retrouver Marie, mais en France et dans le futur cette fois !

 

Cette France du futur est d'ailleurs assez flippante, bien que les moments à la campagne soient très beaux. Le jeu de cache-cache/détective d'Erwan se termine enfin lorsqu'il retrouve Pauline dans sa maison à lui.

Nous découvrons par ailleurs des moments avec Pauline et sa fille, Blanche, qu'elle a mis au monde après l'avoir portée seulement 3 mois... Blanche fait d'ailleurs un peu peur.

 

Des réponses sont donc apportées dans ce tome, mais le voyage d'Erwan est loin d'être terminé, et les dernières planches relancent la vie dans le petit peuple, que nous ne manquerons pas, je suis sûre, de revoir bientôt !


Retour à l'accueil