Une fois n'est pas coutume, un livre aujourd'hui, ce qui explique aussi l'horaire inhabituel...


 


la vie d'une autre


Résumé :


Hier soir, nous étions encore en 1988. Jeudi 12 mai. Un jour de décalage. C'est noir sur blanc, et ça veut dire que douze années se sont écoulées. En 1988, où je crois être encore, je viens de rencontrer Pablo. Mais en 2000, où je viens d'arriver, nous avons deux enfants. Mais moi, où suis-je dans tout ça ?je ne me souviens de rien... Sinon du septième étage d'une rue de Montmartre. Je revois Pablo m'emmenant sur le balcon admirer le Sacré-Cœur. Pablo, la tête enfouie dans mon corsage, hurlant au milieu des fleurs qu'il me désire. Pablo qui, pour l'instant, est mon seul lien avec la veille. Que s'est-il passé pendant douze ans ?



Mon avis :


Myrddin a proposé une lecture commune, ce livre de Frédérique Deghelt, à qui je voulais donner une 2e chance après ma semi-déception de La grand-mère de Jade.

 

 

Comment vivre quand vous avez tout oublié ? Ou plutôt, que vous pensez avoir encore 25 ans, être célibataire sans enfant ???

Vous vous retrouvez donc avec des enfants que vous n'avez jamais vus, mais dont vous vous rendez compte qu'ils sont sortis de votre ventre, des photos en témoignent.

 

Mais alors, qu'est-ce qui a pu se passer pour que vous ayez un trou de mémoire de 12 ans ?????????? Quel terrible incident s'est passé ? Qu'avez-vous voulu réellement oublier et pouquoi ? En attendant, il faut vivre avec ces enfants, ne pas leur montrer que vous ne savez plus rien, ne rien dire aux amis, à la famille... A qui confier cette folle histoire ?

 

L'héroïne retrouve parfois ses souvenirs, les réintègre, et surtout, cherche à comprendre pourquoi non seulement elle a tout oublié, mais aussi pourquoi elle pense avoir 12 ans de moins.

 

Je ne sais pas si l'histoire est aussi emballante que je la décris, certains la trouveront peut-être trop lente. Mais moi je me suis laissée porter par les questionnements de Marie et par cette folle histoire d'oubli.


Et surtout, contrairement à La grand-mère de Jade, je n'ai pas été déçue et je n'ai pas eu cette impression de style trop pompeux.

 

 

 

Merci à Myrddin pour avoir proposé cette lecture commune ^^

Retour à l'accueil