la-valse-lente-des-tortues.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

 

Ce livre est une bourrasque de vie... Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser… Deux bras qui enlacent ou qui tuent… Un homme inquiétant, mais si charmant… Une femme qui tremble et espère ardemment... Un homme qui ment si savamment… Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour… Des adolescents plus avertis que les grands... Un homme qui joue les revenants… Un père, là-haut dans les étoiles… qui murmure à l’oreille de sa fille... Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage… Des personnages qui avancent obstinément... comme des petites tortues entêtées… qui apprendraient à danser lentement, lentement… dans un monde trop rapide, trop violent...

 

 

Mon avis :

 

Ce tome se détache du premier, même si les personnages sont les mêmes.

 

Les personnages secondaires prennent un peu plus de place, Hortense m'a un peu moins agacée, mais quand même un peu.

 

L'athmosphère est différente du premier tome ; autant, dans le premier, selon moi, c'est plutôt optimiste (Joséphine progresse, on y voit la réalisation de son livre, elle se détache, les différents personnages essayent d'avancer coûte que coûte, mais tout ça est plutôt léger), autant celui-ci est plus sombre (Joséphine se fait agresser, puis c'est au tour d'autres femmes, et plusieurs vont mourir...).

 

J'ai parfois eu du mal avec certains personnages, qui me stressaient beaucoup (oui, je sais, je suis une petite nature ^^).

 

Pourtant, je l'ai lu avec la même facilité que le premier, car le style est toujours fluide. J'aime beaucoup l'écriture de Katherine Pancol. Certains lui reprochent de passer trop souvent de la 3e personne du singulier à la première, mais cela ne m'a jamais gêné, ça m'a toujours paru logique.

 

Bizarrement, à chaque fois que je le lis, par contre, j'ai du mal à m'en souvenir quelques temps après...

 

 

 


 

PS : je suis désolée d'être très absente de la blogo. J'avoue avoir programmé la plupart de mes très peu nombreux articles de ces derniers temps. Mais je n'ai le temps de rien. En ce moment, à cause de retard pris au boulot, je ne fais que travailler et penser à travailler. Il m'arrive même de me lever le dimanche à la même heure que les autres matins... Je n'en peux plus, et je ne demande qu'une chose : que cela s'arrête enfin ! Pour preuve, je n'ai même plus le temps de cuisiner ni de pâtisser, vous vous rendez compte ??? J'ai lu 2 bouquins depuis le début du mois, c'est que tout va mal ma pauv' dame ! Bref, je m'excuse de mon absence, j'espère que vous ne délaisserez pas trop mon blog pour autant... Promis, je reviens très vite !!!! 

 


Retour à l'accueil