Nothing-hill-with-love-actually.jpg

Quatrième de couv' :

 

Scarlett rêve de faire de sa vie un de ces films légers et romantiques qu'elle consomme sans modération. Déçue par son existence monotone, elle se demande si elle devrait vraiment épouser son fiancé. C'est alors qu'on lui propose un gardiennage en plein coeur de Notting Hill. Une retraite aux frais de la princesse dans le décor d'un de ses films préférés ? Voilà une offre qui ne se refuse pas. Tournant le dos à ses amis, à sa famille et à son fiancé, Scarlett se rend à Londres, bien décidée à devenir l'héroïne de son propre film. Sean, son voisin aussi séduisant qu'exaspérant, va venir pimenter son intrigue...

 

Mon avis :

 

Etant une indécrottable romantique, j'avais remarqué le titre de ce livre je ne sais plus où en me disant qu'il fallait que je le note pour le lire à sa sortie. Et puis peu de temps après sa sortie, ma copinaute MyaRosa m'a dit qu'elle pensait à moi en le lisant, vous allez comprendre pourquoi ensuite ;)

 

Dans ce livre, nous suivons donc Scarlett (prénommée ainsi en l'honneur de Miss Scarlett O'Hara !) qui, un peu à l'image de Cassandra, vit des envolées lyriques dues aux comédies romantiques qu'elle adore regarder. Scarlett passe son temps à comparer son entourage aux acteurs/personnages des films qu'elle regarde, et elle pense que les films ne sont pas si éloignés de la vie réelle. Cela agace profondémment son entourage, qui l'envoie "vivre" à Notting Hill pour qu'elle se rende compte que les films ne sont pas la vie réelle...

 

Dans ce livre, il y a également :

- Un entourage pas franchement sympa et surtout un petit ami décevant

- Un ami gay comme dans les films

- Toutes les comédies romantiques que je regarde

- La plus belle scène de Love Actually (qui n'est pas celle dont j'ai mis la musique plus bas...)

- Des acteurs anglais et américains

- Des mariages improbables (dont un qui m'a fait penser au futur mariage de ma soeur :D )

- Plusieurs chapitres à Disneyland Paris qui font rêver, avec un passage qui m'a fait penser à ma copine Julie dans Big Thunder Mountain (= le train de la mine) et un autre très comique dans "It's a small world" (soit l'auteure est fan de DLP, soit elle s'est bien renseignée, vu qu'elle utilise les vrais noms des attractions... Ô joie et bonheur !)

- La séparation d'une mère et de sa fille pendant plusieurs années

 

Bref, tout ce que je déteste..............................

 

Nan, j'déconne ^^ (je sais, c'était pas crédible du tout XD )

 

Il est facile de s'identifier à Scarlett quand on est, comme moi, une romantique invétérée qui attend une petite flamme dans sa vie... ou quelque chose qu'on n'attendait pas. C'est drôle, il y a tous les rebondissements des comédies romantiques, des références à de nombreux films (de Notting Hill à Star Wars en passant par Chocolat, Love Actually, The holidays ou Neverland), les mêmes grosses ficelles que dans ces films, et même si ce n'est ni inédit, ni inoubliable, c'est une bonne lecture-doudou que je n'ai pas pu lâcher jusqu'à connaître le dénouement. Je n'ai eu qu'une envie en refermant la dernière page : passer une journée confortablement installée dans mon canapé à revoir tous ces films ;)

 

 

 

 

Un petit dernier mot, quand même, sur la plume de l'auteur ou en tout cas sur la traduction faite par Cédric Degottex : purée, ça fait du bien de lire un bouquin de Milady sans faute tellement grosse qu'elle fait mal aux yeux... Merci Monsieur !

Retour à l'accueil