beingerica1.jpg

 

Synopsis Allociné :

Erica Strange, une jeune trentenaire, est persuadée que sa vie est un désastre à cause des mauvaises décisions qu'elle a prises. Elle fait alors la connaissance d'un certain Dr. Tom, un mystérieux thérapeute, qui va lui donner la possibilité de revivre les moments qu'elle regrette le plus.

 

being-erica.jpg

 

Mon avis :

Une fois n'est pas coutume, je vous parle donc aujourd'hui d'une série télé... Je suis encore un peu dedans, car je viens de la finir, et donc peut-être pas très objective, mais ma foi ! Quelle fin !

Un peu comme Buffy a été, pour moi, une série très importante quand j'étais adolescente, grâce aux métaphores des monstres qui permettaient de faire évoluer le personnage, Being Erica est, aujourd'hui, très importante, grâce à cette possibilité qu'a le personnage principal d'évoluer mais en réfléchissant par elle-même, sur ses regrets, grâce à sa thérapie par le voyage dans le temps. 

L'idée est originale, de faire voyager la patiente dans le temps afin qu'elle puisse revivre exactement ce qu'elle regrette (on a parfois une vision erronée du passé) et le changer. Bien évidemment, ça ne se passe pas souvent comme Erica le prévoit et elle apprend de ses regrets.

Nous rencontrons donc Erica, canadienne (oui, la série est canadienne), célibataire, la trentaine, sans emploi, désirant se faire recruter par une maison d'édition, son rêve étant bien-sûr d'être elle-même éditée. Elle fait la connaissance du Dr Tom, un drôle de thérapeute qui lui parle avec des citations d'Einstein, de Matrix ou de Bouddha, et la renvoie dans son passé pour lui faire comprendre son présent. Leur relation, toutefois, n'est pas tellement correcte, enfin, selon moi, car il se comporte plus parfois en père qu'en thérapeute, mais bon, ça n'enlève rien au charme de la série, bien au contraire !

L'héroïne est attachante et je suis sûre que pas mal de femmes de mon âge peuvent se retrouver dans ses interrogations.  Je trouve l'actrice magnifique, et elle embellit au fur et à mesure des saisons. Par ailleurs, il y a du beau gosse ^^ Ethan, Kai, Adam (dans l'ordre d'apparition...).

Les seconds rôles sont par ailleurs, selon moi, petite visionneuse de série et pas du tout forte en critique de série, puisque c'est ma première..., donc je disais, les seconds rôles ne sont pas là que pour faire de la figuration.  Il est vrai, au début, que la série n'est pas super "comique", les moments drôles étant plutôt apportés par les péripéties d'Erica dans son passé, puisqu'elle peut tout aussi bien retourner 2 ans en arrière que 20. Alors, se retrouver dans la peau d'une petite fille alors qu'on a 32 ans, c'est délicat...J'ai trouvé que le comique arrivait lorsque nous rencontrons notre couple d'homos tenanciers de brasserie, donc un peu tard dans la série, mais ce n'est pas plus mal. Erica a par ailleurs des parents, une soeur, des amies, à qui il arrive aussi des choses et qui sont là également pour aider Erica à comprendre et progresser, et qu'Erica fait également progresser par ses actions. 

La série arrive à évoluer également sans perdre le spectateur. Elle aurait pu en rester à Erica voyageant dans son passé, mais l'arrivée de nouveaux personnages voyageant également dans le temps, des différentes étapes de la thérapie et de voyages dans le temps par Erica dans la peau d'autres personnes permettent de varier les points de vue.

Enfin bref, c'est frais, c'est très fille, ça m'a souvent fait penser à de la chick-litt, dans son côté "Jeune femme qui se prend en main" (là, c'est parce que je pense notamment aux Mésaventures de Minty Malone que j'adore), mais ça peut parfois être plus dur ou un peu triste.

Je remercie Mary/Nephthys de m'avoir parlé de cette série, car je suis heureuse d'avoir pu la découvrir,  et je pense que c'est une série que je pourrais revoir plus tard, pour m'appuyer sur l'évolution du personnage, pour m'aider moi (et ne me regardez pas comme ça, on dit bien que s'identifier aux personnages d'un livre peut aider à se comprendre soi-même, alors pourquoi pas les personnages d'une fiction télé ?). 

 

 

being-erica-1.jpg

Dr Tom, Adam, Erica, Julianne, Brent et Kai.

 

Retour à l'accueil