Ce mois-ci, 6 lectures soit 1 325 pages.

Les travaux d'Apollon, tome 5 : La dernière épreuve, Rick Riordan (496 p.).

Nous voici donc arrivés aux dernières épreuves d'Apollon dans la peau de l'humain Lester. Il a grandi, évolué et n'a donc plus cette arrogance propre aux dieux. J'ai vraiment aimé ces livres et celui-ci particulièrement, Riordan ayant réussi à me faire adorer une flèche qui parle en vieux françois, éclater de rire et pleurer. Sérieusement. Alors n'hésitez pas à découvrir Percy, Jason, Annabeth, Apollon et leurs copains...

 

Chère Mamie au pays du confinement, Virginie Grimaldi (223 p.).

Mandieu que j'ai ri ! J'ai découvert Virginie Grimaldi récemment et je ne la suivais pas sur les réseaux sociaux au moment du confinement, aussi, ça a été très drôle à relire. Et ça fait un témoignage sur cette drôle de période...

 

J'y vais !, Matthieu Maudet (26 p.).

Je. Suis. Fan. XD C'est tellement mignon et la chute est trop drôle... J'aurais bien une critique à faire à propos d'un cliché, m'enfin sinon, c'est trop choupi. (oui, je lis les cadeaux que Tata elle va faire à son neveu préféré) (c'est pour vérifier que c'est de bonne qualité) (genre)

 

J'adore Noël !, Ellie Hattie et Tim Warnes (32 p.).

Je suis tombée par hasard dessus en surfant sur le site de ma librairie (en click & collect) et j'ai donc acheté cet album sans même le feuilleter. Je ne l'aurais peut-être pas acheté sinon, non pas à cause d'un problème, juste pour la 1ère page (on voit l'un des parents ours emballer des cadeaux). Mais l'ensemble de l'album est adorable, les dessins très mignons et l'exaltation de la famille ours est contagieuse...

 

Magus of the Library, tome 4, Mitsu Izumi (230 p.).

Il y a beaucoup trop de personnages d'un coup pour mon cerveau de Dory. Mais qu'est-ce qu'il est bien, n'empêche, ce manga. Les gens se tapent à coups de LITTÉRATURE siouplé ! Bref, j'aime toujours. Ça ne va pas assez vite à être publié.

 

Meilleurs vœux et va au diable, Emilie Parizot (318 p.).

J'ai décidé cette année que je n'avais pas assez de doudou avec les guimauves de Noël et donc qu'il fallait EN PLUS que j'en lise. Voilà. ÉPICÉTOU. Sinon, c'est de la romance avec un triangle amoureux à Noël, ça se lit bien et ça s'oublie bien aussi.

Retour à l'accueil