Synopsis Chronique Disney :

Depuis toute petite, Judy Hopps, une adorable lapine, rêve d’intégrer la Police. Quand enfin elle y parvient, elle rejoint Zootopie et débute… au service des contraventions de la ville. Loin de se résigner, elle sait qu’elle devra faire ses preuves pour convaincre de sa légitimité aux côtés de ses gros durs de collègues...

Mon avis :

Depuis la Reine des neiges, aucun film de Disney ne m'a vraiment étonnée. Ni le très encensé (et désormais oscarisé) Vice-Versa, ni le très mangaquesque Les Nouveaux Héros (quel titre horrible), et encore moins le très premier degré Le Voyage d'Arlo (je vous le conseille si vous avez moins de 7 ans, pas après). Le plus étonnant, en vérité, c'est l'unanimité des critiques envers ce film, qui bénéficie d'un capital sympathie positif auprès des gens du métier et des spectateurs...

Franchement, j'étais très dubitative quand j'en ai entendu parler la première fois. Mais je ne vais pas être plus longue pour vous dire que j'ai vraiment aimé Zootopie. Pas au point de la Reine des Neiges (rien ne pourra détrôner Elsa ♥ ) (qui fait une apparition dans le film XD ) mais j'ai vu une enquête touchante, intelligente sans être moralisatrice, avec plusieurs niveaux de lecture et drôle !!!

L'humour, c'est le premier gros point positif du film. Alors certes, les enfants ne comprendront pas tout. Les paresseux à la préfecture, ils vont passer à côté (sauf pour le côté décalé du dialogue) (la réaction à retard de Flash va devenir un meme, je pense XD ). Ou encore, la référence au dialogue du Parrain... Et j'ai cru m'étouffer de rire lors de la scène des lemmings ^^ Le dessin animé est par ailleurs bourré de clins d'oeil (Mousy's, la carotte remplaçant le logo d'Apple sur le téléphone de Judy...) que seuls des adultes ayant "le temps" de regarder les détails pourront comprendre.

Le 2ème point positif, ce sont les décors. On voit un réel travail pour que les quartiers de Zootopie soient distincts tout en étant dans une continuité visuelle logique. Pour mieux comprendre, il vous faudrait voir la scène du train entrant dans la ville, c'est vraiment magnifique (la forêt tropicale ♥ ).

Enfin, l'amitié entre Judy et Nick joue beaucoup. Pourtant, les stéréotypes ont la dent dure et ces deux-là devraient se détester. Judy est donc une lapine optimiste dotée de 275 frères et soeurs et de parents surprotecteurs alors qu'elle veut absolument devenir policière (All our dream can come true if we have the courage to pursue them, hein Oncle Walt ?). Et Nick est un renard, donc cynique et à qui on ne peut pas faire confiance (oubliez le Robin des Bois du même Disney). Là où les films de princesse misent sur la belle qui attend son prince (bon, hormis Tiana ou Elsa qui sont des femmes indépendantes), Zootopie est en fait une enquête à la sauce Castle, où la demoiselle joue le cerveau tandis que l'homme n'est là que pour l'aider parce qu'il a des connaissances. Et ça marche ! Certes, il y a quelques longueurs et facilités ici ou là, mais rien qui entrave réellement l'histoire.

Et puis, quelle intelligence de se servir des animaux pour montrer que ce n'est pas utopique d'arriver à TOUS vivre ensemble en harmonie, sans rejet de la différence ! Une vraie leçon d'espoir (sans cynisme ni sur-optimisme).

Je ne vais pas m'apesantir longtemps sur la musique, vous connaissez mon amour pour les BO maintenant et malheureusement, celle-ci ne me restera pas en tête, comme tous les derniers dessins animés que j'ai pu voir... Même le "Try everything" de Shakira, bien que très entrainant et apparaissant dans 2 moments très beaux du film, ne parvient pas à sauver les meubles.

Bref, je ne peux que vous conseiller d'aller le voir, que vous ayez 7 ou 77 ans ;)

Retour à l'accueil