Résumé :

Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb.

Mon avis :

Il y a 2 ans, quand j'ai commencé la saga, je vous disais que j'avais très envie de lire le tome dédié à Honey. Et je ne suis pas déçue !

 

Ce 5e tome est donc dédié à Honey, l'aînée des soeurs (aux prénoms improbables) de la famille Tanberry. Elle est celle qui a le plus de rancoeur et a le plus mal vécu le divorce de ses parents. Après la catastrophe du tome précédent, elle est envoyée chez son père en Australie, ce qu'elle réclame depuis longtemps. Elle est intimement persuadée que tous ses ennuis vont disparaitre aux côtés de son papa d'amour. Bien évidemment, ce n'est pas le cas, puisque finalement son père n'a pas beaucoup de temps pour elle et la secoue un peu trop sans l'écouter quand elle va vraiment mal...

 

Honey est la soeur dont je me sens le plus proche, en tant qu'aînée ayant vécu le divorce de ses parents, bien que moi, je n'ai jamais été aveugle... Dans les précédents tomes, je n'ai pas réussi à la détester, même si elle était vraiment méchante et décrite comme une gamine pourrie gâtée, comprenant trop bien ce qui pouvait se passer dans sa tête. Dans ce nouvel univers, elle décide de devenir une autre, revient progressivement sur ses a priori, rencontre de nouvelles amies bien différentes de celles d'avant. Ses illusions volent en éclat, mais cela lui permet de grandir et de se prendre en main.

 

Cela ne sera pourtant pas de tout repos, car en plus du thème de la famille recomposée, vient celui du cyber-harcèlement. Je suis toujours un peu estomaquée de voir à quel point les djeun's ne voient pas le danger sur internet... Dans ce tome, Cathy Cassidy ajoute des sms, mails ou messages privés dans chaque chapitre pour un peu plus de réalisme et Honey se crée un profil "SpiderWeb". J'ai beaucoup aimé l'analogie entre ce réseau social et les pattes de l'araignée filant la toile, qui montre bien que tout est relié... Ce qui commence par un flirt se révèle être plus dangereux et socialement destructeur, puisque tout se retourne contre Honey. On se rend compte qu'elle est méchante parce que blessée et pas si confiante en elle... Le final est quand même positif et plein d'espoir, et laisse penser que ce dernier tome des soeurs n'est peut-être pas le dernier de la saga...

 

Mon tout petit regret : il se déroule lors de la période de Noël, c'est-à-dire en été en Australie ! J'aurais préféré vivre Noël en Angleterre avec un chocolat chaud ;) Tout comme Honey, je crois...

 

Pfiou, je n'en reviens pas d'avoir écrit tout ça aujourd'hui, alors que ça fait des semaines que je n'écris plus... C'est dire si j'ai aimé ma lecture ! Je ne peux que vous recommander cette saga gourmande et très intelligente. Pour retrouver mon avis sur les 3 premiers tomes, cliquez ici, pour les tomes 3,5 et 4, c'est là !

Retour à l'accueil